golden houses

golden houses

L’âge froid vient, et est contraint de subir ce qui a été construit, pétri, arrêté, par l’âge de feu, et de se priver malgré soi de ce qui a été renoncé volontairement à l’âge de feu. L’homme mûr se loge dans la coque d’un homme jeune qui a disparu.

Entre les deux âges, une époque de lutte et de gêne. L’ambition est le sentiment de la prévoyance. Un peu plus d’argent, un peu plus de puissance, et les honneurs, pour compenser ce qui s’affaiblit, ce qui tombe, ce qui s’obscurcit, ce qui s’endort, ce qui se dessèche…

Paul Valéry, Notes et pensées inédites. Ed. de la Revue Le Capitole

En 2008, je me suis rendue au Burkina Faso pour le repérage d’un documentaire. Installée à Ouagadougou, j’ai marché comme je le fais habituellement lorsque j’arrive dans une nouvelle ville. Une manière simple de faire connaissance, de faire un tour d’horizon.

C’est un quartier en pleine expansion, où trônent de nombreuses bâtisses en cours de construction. Nul ouvrier ou si peu qu’elles semblent inachevées pour longtemps, en attente – qui sait ? – de qui voudra bien habiter ces architectures agrégées d’occident et d’orient.

série golden houses– 2008 (12 photos) – tirage sur papier Hahnemühle Photo Rag Ultra Smooth 305g / 50 cm x 35 cm

travail personnel

hunt

hunt

photos

ex-voto

ex voto

dessins

ortok

ortok

livre

panorama

panorama

dessins et peintures

south

south

photos

abc

abc

livre

deux

dessin